L’opération Tsedaka en vidéo

Intervenants et bénévoles de l’opération Israel Tsedaka interviewés par Cathy Choukroun dans les locaux de Qualita.

Faire un don

L’opération Tsedaka en vidéo

Intervenants et bénévoles de l’opération Israel Tsedaka interviewés par Cathy Choukroun dans les locaux de Qualita.

Faire un don

TSEDAKA#1 – L’opération « ISRAËL TSEDAKA by Qualita » est lancée

Suite à un rapport alarmant de l’organisation Latet sur la pauvreté en Israël, notamment dans la communauté francophone, l’équipe de Qualita a décidé de se mobiliser. Marc Eisenberg président de Qualita et le Dr Joseph Zrihen en charge de ce beau et généreux projet font le point sur l’opération Israël Tsedaka .

TSEDAKA #2- Le Séif 46, l’équivalent israélien du Cerfa

Le Séif 46, l’équivalent israélien du Cerfa, pour donner le 8 mars ! Samuel Krief, expert-comptable à Jérusalem, nous explique ce qu’est le fameux « Séif 46 », équivalent du Cerfa en France, qui permet de bénéficier d’un crédit d’impôt lorsque l’on fait des dons à des associations.

TSEDAKA #3 – Les olim francophones en détresse financière… Une réalité

Haïm Bismuth, directeur de l’opération Hai Bahem, vient nous parler de ces familles de olim francophones vivant sous le seuil de pauvreté en Israël, et qu’il rencontre quotidiennement.

TSEDAKA #4 – Qualitime fusionnent pour la grande journée de collecte du 8 mars

Israël Tsedaka by Qualita et Qualitime s’associent pour que la grande journée de collecte du 8 mars soit aussi une belle journée pour les bénévoles de Qualitime. Brunch organisé pour les volontaires de Jérusalem et de Tel Aviv, suivi d’une après-midi de « phoning » puisqu’ils rejoindront les centres d’appel mis en place depuis le matin-même pour tenter de récolter un maximum de fonds. Objectif, récolter 6 millions de shekels pour aider les 1000 familles de olim francophones qui vivent en dessous de seuil de pauvreté !

TSEDAKA#5 – A Tel Aviv aussi, des francophones connaissent la précarité

A Tel Aviv aussi, certaines familles de olim sont en situation de grande précarité. Céline Benhamou, en charge des francophones pour la mairie de la ville, nous parle de ces personnes en détresse financière, qui ont vu, suite à une « succession » d’accidents de la vie (perte d’emploi, pension alimentaire non versée, colocataire qui quitte brutalement l’appartement, etc.), leur situation se dégrader petit à petit.

TSEDAKA#6_Israel Tsedaka by Qualita, pour aider aussi les francophones en difficulté à Netanya

La ville de Netanya n’est pas épargnée par la précarité. Freddo Pachter, référent francophone à la mairie nous parle des accidents de la vie qui touchent les Français dans cette ville si prisée par eux. Et de la création d’un bureau des affaires sociales francophones à la mairie de la ville… Il se réjouit de la création du fonds d’urgence pour olim francophones en difficulté, Israel Tsedaka by Qualita.

« Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ?
Et si je ne suis que pour moi, qui suis-je ? Et si pas maintenant, quand ? »

Hillel Hazaken

Soutenir les actions d’Israël Tsedaka

Faire un don

Soutenir les actions d’Israël Tsedaka

Faire un don